Carrières Nous contacter English

La Grande Cour (Angleterre)

La Grande Cour
LONDRES, ANGLETERRE

Les appareils de chauffage Holland Heating de Carrier transforment le British Museum
Lorsque Sa Majesté la Reine Elizabeth II a inauguré officiellement la Grande Cour, un projet du millénaire d’une valeur de 150 M$ qui a transformé la cour intérieure du British Museum, l’Angleterre subissait l’influence de la Hollande pour la deuxième fois de son histoire. En fait, il faut remonter quatre siècles plus tôt, à l’époque où Guillaume III, aussi appelé Guillaume d’Orange, siégeait sur le Trône d’Angleterre, pour retrouver l’époque où la Hollande exerçait une telle influence sur l’histoire britannique.

Cette fois pourtant, ce n’est plus un monarque que le pays des moulins à vent a envoyé à l’Angleterre, mais plutôt le représentant du principal fabricant d’unités de traitement de l’air du continent : Carrier Holland Heating. La société a en effet fourni au total 43 unités de traitement de l’air, d’une valeur approximative de 400 000 $US, qui desserviront diverses zones du musée, objet d’une récente réfection. Abritant en son centre la Reading Room, bibliothèque de renommée internationale, le musée comprend désormais la plus grande place publique couverte au monde. La cour faisait partie des espaces perdus de Londres, cachée aux regard du public depuis 1857.

La magnifique toiture de métal et d’acier de la Grande Cour a été conçue par ordinateur avec une précision de 3 mm; sa construction a exigé dix mois de travail. La structure d’acier dont le poids atteint 478 tonnes, soutien 315 tonnes de verre. Elle a été construite à la manière d’un casse-tête géant afin de recouvrir cette formidable nouvelle place publique d’une superficie de 6000 mètres carrés.

Installées dans un coin du musée, quatre unités de traitement de l’air primaires, ayant chacune une capacité de dix mètres cubes par secondes, alimentent 39 unités additionnelles placées dans l’ensemble du complexe afin de desservir les galeries, les salles de travail, le restaurant et les salles de conférence de l’auditorium. Ces quatre unités, ainsi que les deux unités de traitement de l’air de soufflage qui desservent la Reading Room (construite en 1855 et maintenant ouverte au public pour la première fois), ont été fournies démontées par Holland, puis assemblées sur place : l’espace et l’accès étaient dans les deux cas extrêmement restreints.

L’un des principaux facteurs qui ont influencé le choix des appareils de Carrier Holland Heating était leur faible niveau de bruit, un facteur essentiel dans les salles de conférence et l’auditorium, de même que la constance de la température et de l’humidité, constance requise pour protéger les objets d’art inestimables.